Rechercher

Le Tigre d'Inde reprend des forces

Le bonheur est le journal qui raconte les événement dans l'avenir heureux dans dix ans. Ici, découvrez l'histoire de Charlie et le sauvetage des tigres en Inde. Bonne nouvelle publiée le 5 décembre 2025.


Tigre du Bengale. Source : Alias 0591 (Flickr)

La population de tigre en Inde est sauvée de l'extinction qui la menaçait il y a près de dix ans. Grâce à l'initiative de construction d'un parc national protégé sur l'initiative de la Wildlife Protection Society of India ainsi qu'une collaboration entre l'université de Madras (Inde) et l'université de zoologie de Rennes, le nombre de tigre est en croissance.

Sans se brûler les moustaches, le tigre Charlie vient de souffler ses cinq bougies. Né dans le cadre du programme de repeuplement des tigres, Charlie a bénéficié d’une politique de renaturalisation des territoires visant à augmenter la surface des réserves naturelles. Encore en voie d’extinction en 2015, le tigre a désormais retrouvé la diversité génétique nécessaire à sa reproduction et à son adaptation à l’environnement.

Malgré l’interdiction de la chasse, le félin était toujours menacé d’extinction il y a dix ans à cause de l’homme qui réduisait son habitat naturel par les cultures et la déforestation. Ce sont principalement ces deux activités qui détruisaient les populations de tigres qui ne se croisaient alors plus entre elles, ce qui diminuait l’hétérogénéité génétique de l’espèce. Visible surtout en Inde central et dans les régions nordique du pays, le tigre s'adapte au milieu dans lequel il se retrouve. Plutôt solitaire, ces félins ont besoin de grands espaces.

En 2015, l'école de zoologie de Rennes a envoyé une dizaine de zoologues en Inde pour connaître et apprendre l'évolution biologique des tigres. Spécialisés en production animale, ces ingénieurs ont sélectionnés des tigres jugés biologiques tenaces. Cette initiative a permis la mise bas de 5 petits tigres, dont Charlie, qui présentent des caractères extra-résistants. C'est le début d'une nouvelle génération qui assurera l'atteinte de l'objectif (40000 tigres) dans les 5 prochaines années.

Dans le but de pacifier les relations entre les hommes et la faune, la Wildlife Protection Society of India a créé, avec le partenariat de donateurs Arabes, Américains et Brésiliens, a créé le parc naturel Svarga traduit par Paradis. Situé dans la région du Rajasthan, le parc s'étend sur 20 000km2. Essentiellement composé de savane mais aussi d'un total de 4000m2 de forêt claire, cet oasis permet à des tigres, des éléphants et singes évoluent de manière harmonieuse et naturelle.

Parc naturel Svarga, Inde. Source : Tassilo 111 / Pixabay

Parc naturel, savane Svarga, Inde. Source : Pixabay

L'inauguration officielle de ce petit Eden a eu lieu en novembre 2020, par Irfan Pandjou, acteur principal de la série populaire Devdas. Ce dernier s'est lié d'amitié avec Charlie, rapprochement qui a valu d'éduquer toute une génération qui voit leur rapport avec l'animal et la faune en général s'améliorer. Souvent montré par les médias entrain de jouer avec le petit félin, la star de la télé a conquis le cœur des Indiens qui reconnaissent aujourd'hui la nécessité de protéger les animaux.

En dix ans la population de tigres en Inde est passée de 1800 à 11000. Il reste encore un peu de chemin avant de retrouver la population de 40000 tigres du XXème siècle, mais les écologistes indiens sont confiants sur l’avenir du tigre en Inde.

Irfan Pandjou, acteur. Source :Rajeshy / Pixabay

Le nouveau parc Svara, aménagé par la Wildlife Protection Society of India abrite aujourd'hui 11 000 tigres. Ce chiffre montre que les félins ne sont plus en danger. L'inauguration du parc montre l'intérêt et la prise de responsabilité mondiale face aux dangers de la richesse faunistique mondiale. Le projet lancé par l'Etat Indien en 2015, avec le concoure de la France et ses autres homologues présente dix ans plus tard des résultats palpables qui profitent au monde entier. Le parc représente une opportunité pour le secteur touristique. L'exemple de cette collaboration internationale réussie devrait favoriser des partenariats similaires pour toutes les espèces encore menacées dans diverses régions du monde, comme le vison d'Europe ou la panthère de Floride.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire