Rechercher

Paris, première ville productrice de miel dans le monde!!!

La production de miel représente actuellement la première ressource de la ville de Paris. En ce Juillet 2026, Paris est désormais la première ville productrice de miel à l'échelle mondiale grâce à l'initiative de Jean Joyeux, le maire de la capitale.

Abeilles. Du trésor vivant. Source; Pixabay

Nous reconnaissons tous Paris par la tour Eiffel, mais aujourd'hui, il y a une chose qui sort de l'ordinaire. Les toits parisiens sont dorénavant ornés par des ruches.
En 2022, le maire de Paris Jean Joyeux a ouvert un nouveau projet consistant à faire de Paris la première ville production de miel. Pour ce faire, il était nécessaire de faire participer toute la population à la production. L'idée était de faire accepter à chaque ménage de fixer sur tous les toits des ruches. Au début, le projet laissait les Parisiens perplexes, rien qu'à l'idée d'avoir des abeilles dans toute la ville. Mais grâce aux différentes manifestations des équipes communales, ils ont commencé peu à peu à adhérer à l'idée de faire de Paris une ville apiculture. En ce qui concerne les mellifères, elles étaient subventionnées par la mairie. Pour le mettre en œuvre, des équipes de volontaires ont été formées pour distribuer les ruches et donner des consignes à chaque ménage.

Le miel a été choisi par l'équipe de la maire grâce à ses vertus surtout sanitaires. Bien qu'il soit sucré, il n'est composé que de sucres simples facilement assimilables. Il est également riche en sels minéraux[...] Toutes ses vertus font de lui un bon allié pour les préparations culinaires, d'où le monde consomme environ 1,9 Million de tonnes de miel par an.
Le miel, un produit de consommation mondiale. Source: Pixabay

Si la France n'avait fournit que 18.000 tonnes de miel en 2021, grâce aux miels de Paris, la production nationale était doublée en 2023. Les 32.000 tonnes de production, chiffre enregistré en 1995 n'a enfin été dépassé que 27ans après, grâce à cette nouvelle formule de Jean Joyeux, les récoltes étaient passés à 41.000 tonnes. Outre les participations actives des ménages urbains, l'utilisation des pesticides qui ont surtout détruites les colonies d'abeilles ont été interdites. Le domaine était devenu de plus en plus florissant dans le pays.

A part l'apport économique de la production de miel pour la ville de Paris et la France toute entière, les ruches accrochées aux toits parisiens sont devenues des objets de décoration typiques de la ville. Grâce à cet œuvre de l'équipe de la Mairie de Paris, dirigé par Jean Joyeux, Paris est devenue la première ville productrice de miel dans le monde en cette année 2026, faisant ainsi gagner au pays la troisième place pour la production avec 60.000 tonnes de miel par an.

NOUVELLE VERSION:

 Le bonheur est un journal qui fera vivre les lecteurs un futur merveilleux et brillant. Cet article montrera comment la ville de Paris est devenue la première productrice de miel.



En juillet 2027, Paris est devenu la première ville productrice de miel à l’échelle mondiale. La dévotion du maire de la capitale, Jean Joyaux, a permis aux parisiens de posséder les plus grandes apicultures qu'on peut trouver. Désormais, la production du miel représente la première ressource de la ville en  produisant près de 60.000 tonnes par an. Cette initiative est également une solution à la crise boursière parisien il y a dix ans, qui d'après l'indice CAC 40, a perdu 4,05% dans le sillage des autres places européennes.


La vie de la ruche, source: Agriculture urbaine MTL

Paris est connu surtout par son décor: la tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, les parcs mythiques, bref la ville Lumière; jusqu'au jour où son maire a apporté une nouvelle touche. Aujourd'hui, les toits parisiens sont ornés par des ruches. Joyeux a baigné dans l'univers des abeilles depuis son enfance et a réussi sa vie grâce à la production du miel. Ce sont les principales raisons qui l'ont poussé à développer sa ville de la même manière qu'il a réussi sa vie.

En 2022, le maire de Paris Jean Joyeux a ouvert un nouveau projet consistant à faire de Paris la première ville production de miel. Pour ce faire, il était nécessaire de faire participer toute la population à la production. L'idée était de faire accepter à chaque ménage de fixer sur tous les toits des ruches. Au début, le projet laissait les Parisiens perplexes, rien qu'à l'idée d'avoir des abeilles dans toute la ville. Mais grâce aux différentes manifestations des équipes communales, ils ont commencé peu à peu à adhérer à l'idée de faire de Paris une ville apiculture. En ce qui concerne les mellifères, elles étaient subventionnées par la mairie. Pour le mettre en œuvre, des équipes de volontaires ont été formées pour distribuer les ruches et donner des consignes à chaque ménage.


Le miel a été choisi par l'équipe de la maire grâce à ses vertus surtout sanitaires. Bien qu'il soit sucré, il n'est composé que de sucres simples facilement assimilables. Il est également riche en sels minéraux[...] Toutes ses vertus font de lui un bon allié pour les préparations culinaires, d'où le monde consomme environ 1,9 Million de tonnes de miel par an. Notons également que le domaine de l'apiculture n'est pas nouveau pour le maire. Il a vécu avec les abeilles pendant son enfance; il est donc mieux placé pour porter garant de ce projet.



Si la France n'avait fournit que 18.000 tonnes de miel en 2021, grâce aux miels de Paris, la production nationale était doublée en 2023. Les 32.000 tonnes de production, chiffre enregistré en 1995 n'a enfin été dépassé que 27ans après, grâce à cette nouvelle formule de Jean Joyeux, les récoltes étaient passés à 41.000 tonnes. Outre les participations actives des ménages urbains, l'utilisation des pesticides qui ont surtout détruites les colonies d'abeilles ont été interdites. Le domaine était devenu de plus en plus florissant dans le pays.

http://www.lepoint.fr/images/2015/11/08/2482330lpw-2483630-jpg_3147476.jpg


      Source: Le point

A part l'apport économique de la production de miel pour la ville de Paris et la France toute entière, les ruches accrochées aux toits parisiens sont devenues des objets de décoration typiques de la ville. Grâce à cet œuvre de l'équipe de la Mairie de Paris, dirigé par Jean Joyeux, Paris est devenue la première ville productrice de miel dans le monde en cette année 2027, faisant ainsi gagner au pays la troisième place pour la production avec 60.000 tonnes de miel par an.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire